Les étapes du GR11




J 28 : Dimanche 20 juin 2010 : Parzan -> Pineta (-> Hôtel à Bielsa)

5ème jour de marche, 100 km environ dans les pattes. Une heure de marche, d'abord, vers le village Chisagües sur une route qui se poursuit en piste que je suis pendant plus de deux heures, entre éclaircies sur les sommets et grésil sur ma tête. Au bout de la piste, enfin un sentier. Il grimpe jusqu’au Col de Piedramula (2150 m). En face, la région du Mont Perdu et Ordessa dont les sommets sont entièrement recouverts de neige. 


Descendre et traverser ensuite une longue cuvette herbeuse jusqu’à un vague col, la Collateda Plana Fonda où je pense m’arrêter pour grignoter quelques galettes. Mais à peine ai-je déposé mon sac que le grésil et le vent s’abattent violemment sur moi. Heureusement, à quelques centaines de mètre, hors GR, j'aperçois un refuge, dont je prie le ciel pour qu’il soit ouvert. Yes ! Je m’y engouffre... Je me change et me chauffe une soupe car je suis frigorifié. Je reste ainsi près d’une heure à essayer de me réchauffer et, dès l’accalmie revenue, je redémarre. Descente, encore et toujours par des sentiers plus ou moins mal balisés...


Il m’aura fallu près de 8h00 pour atteindre le Refuge Pineta (1300 m) contre les 6h15 estimés par le guide. Au Centre d’info du Parc et au refuge, le discours est le même : le prochain tronçon du GR 11 est très aléatoire sans crampons. Et comme pour me décourager un peu plus, ils précisent que la veille encore, un randonneur expérimenté muni de crampons a rebroussé chemin car il ne se sentait pas sécurisé.  A contrecœur, je décide donc de laisser tomber les deux prochaines étapes (Refuges Pineta – Goriz – Sans Nicolas de Bujaruelo) et d’aller à Bielsa où je pourrai prendre un bus vers Ainsa et ensuite, Torla pour rejoindre Bujaruelo. Cela tombe bien, les gestionnaires du Refuge Pineta doivent y passer et très gentiment, proposent de m’y déposer. L’occasion de savourer une nuit d’hôtel (Hostal Pirineos de Bielsa - 25 € ), un bain chaud, un verre de vin au bar... et surtout un bon matelas pour la nuit !

3 commentaires:

JYP a dit…

Si ma mémoire ne me fait pas défaut, tu as vraiment bien fait de ne pas faire l'étape Pineta-Goriz, car j'ai fait ce tronçon dans l'autre sens en 2000 et la descente vers Pineta était dantesque ! 1000 m de dénivelée en quelques km, des troncs au milieu du chemin... Le soir même, nos genoux se révoltaient ! Donc, dans l'autre sens, avec les neige et sans crampon ...
En plus juste avant la descente (donc après ta montée), il y avait un passage déjà assez risqué en pleine été, avec des chaines pour se tenir à la falaise et de l'eau qui coulait de partout...
JYP

Patrice83 a dit…

Après Chisagüés et la fin de la piste (2ème parking), c'est à dire à l'intersection du GR11 et du camino de las Pardas Barrasa, traverser le rio Réal (p143 du topo) aire de bivouac avec les marmottes

Patrice83 a dit…

Après le refuge de Pinetta (env. 1h30), quelques mètres après l'intersection avec la piste Collado de Anisto et Faja Tormesa, sur le GR11, source au niveau du sol avec possibilité de bivouaquer sur un terrain légèrement en pente